Exemple d’application pour la réductiondes émissions de SF6


L’hexafluorure de soufre (SF6) est un gaz Diélectrique principalement utilisé dans les disjoncteurs pour moyenne et haute tension.

Ni toxique ni corrosif, il présente toutefois un fort potentiel de réchauffement égal à 23 000 fois une molécule de CO2.
Malgré une utilisation en enceinte fermée et étanche, la réduction des émissions de SF6 lors de sa mise en œuvre dans les équipe- ments (tests, opérations de maintenance, fin de vie) nécessitait une action responsable, d’autant plus qu’il n’y a pas de substituts à ce jour.

Inventec a développé des matériels permettant de transférer le gaz avec le souci permanent de limiter les émissions (système breveté « Clip n’Use »).

Par ailleurs la création d’une voie de recyclage pour le SF6 très pollué s’imposait. Inventec a été le premier à mettre au point une installation de régénération de SF6 permettant d’atteindre, même pour du produit très dégradé par des incidents techniques (arcs électriques et amorce d’arcs) les critères qualité fixés par la norme IEC 60480.

Inventec a d’ailleurs contribué à la rédaction de cette dernière.

Les 6 paramètres d’impact sont


1 • le taux de fuite lors des remplissages d’équipement

2 • le taux de fuite lors de l’installation de l’équipement

3 • le taux de fuite lors de la maintenance (y compris incidents électriques)

4 • le taux de fuite lors du démantèlement

5 • le taux de récupération (par rapport aux ventes de produit neuf)

6 • le taux de valorisation

Si nous améliorons d’ici mi 2013, deux de ces paramètres significativement, nous labelliserons le service « Greenway ».
Cette démarche est mise en œuvre sur l’EUROPE avec Schneider Electric, Alstom, RTE, ERDF, Ormazabal…


INVENTEC Performance Chermicals a inventé le 1er label de développement durable de la chimie : GREENWAY


Quels sont les objectifs de Greenway ?
Innovation des formulations, maîtrise des process et des matières, de leur fabrication à leur recyclage.

Greenway, c’est :
• meilleure maîtrise d’équipements adaptés et bien “réglés”,
• meilleure maîtrise des rejets et promotion de leur revalorisation,
• meilleure maîtrise de l’origine de nos matières premières, de plus en plus renouvelables.

Greenway concerne aussi nos services; nous appliquons donc cette démarche à nos programmes de recyclage du SF6 chez nos clients fabricants de disjoncteurs et transformateurs haute tension.


Cas d’étude :

la réduction
des émissions de SF6


Inventec Performance Chemicals a conclu dans une étude sur les différents postes des installations et opérations concernant le SF6, que l’utilisation des différents matériels et la bonne mise en pratique des gestes pour connexions, détection des fuites et autres opérations, permettaient une réduction des émissions de SF6 considérable.

Nous avons considéré que si un client n’utilise pas le Clip’n Use, il va dégazer le volume de SF6 contenu dans le flexible ainsi que le volume mort contenu dans le robinet selon le schéma ci-contre :

On considère le calcul des émissions sur un an pour un client fournisseur d’électricité qui possède
40 sites en France, il effectue 2 déconnexions du flexible par semaine et travaille 45 semaines par an.
Ce client évitera donc d’émettre 348 kg de SF6 par an, soit plus de 8000 T d’équivalent CO2
(qui correspond aux émissions CO2 de plus de 4400 voitures par an)

Le schéma ci-dessous représente l’utilisation d’un client de type OEM, qui utilise plutôt des fûts à pression:

On considère que ce type de client ne déconnecte le fût que lorsqu’il est presque entièrement vide.
D’après les chiffres des ventes d’Inventec en 2011 un client de ce type utilise 50 conteneurs par an
(sur un site), soit 50 déconnexions par an.

En considérant les mêmes valeurs que précédemment, le Clip’n Use permettrait à ce client
d’éviter d’émettre 4,8 kg par an de SF6, soit 115 T d’équivalent CO2 (64 voitures par an).

Calculs en fonction des données moyennes des utilisateurs
Calcul des émissions annuelles d’une voiture en équivalent CO2 :
On considère qu’une voiture émet en moyenne 149g/km de CO2 et parcourt 12230 km par an. Au total les émissions annuelles d’une voiture s’élèvent donc à 1,8 T d’équivalent CO2.